Victorinox I.N.O.X Paracord : la montre à toute épreuve

Home/Baselworld/Baselworld 2016/Victorinox I.N.O.X Paracord : la montre à toute épreuve
Guynemer Spad Vieux Charles

Découverte à Baselworld 2016, cette nouvelle montre Victorinox INOX Paracord est la montre ultra résistante à toutes les épreuves !

Baselworld 2016 nous a fait découvrir de nombreuses nouveautés et modèles parfois surprenants. Et cette fois encore, pour l’amateur de sensations fortes et de montres militaires que je suis, j’ai été comblé ! Notamment en découvrant la nouvelle montre Victorinox INOX Paracord Naimakka, une montre taillée dans l’INOX et conçue pour résister à l’extrême, quasi indestructible.

I.N.O.X. : l’essence de Victorinox

Pour la petite histoire j’ai toujours apprécié la marque Victorinox pour l’image de ses couteaux de grande qualité, munis de fonctionnalités souvent très utiles et parfois farfelues :)

J’ai d’ailleurs reçu à l’age de 10 ans, à la suite d’un voyage en suisse un fameux « petit couteau Suisse » qui depuis ne me quitte jamais et qui fonctionne toujours aussi bien.

Ainsi lorsque j’ai découvert que Victorinox réalisait aussi des gardes-temps aussi résistants que leurs couteaux, j’étais alors curieux et excité de pouvoir les découvrir et les tester.

Créatrice d’objets à la fonctionnalité ultime et à la qualité sans compromis, la nouvelle montre Victorinox INOX Paracord a demandé plus de 4 ans de réflexion, 3 ans de développement, 6 mois d’épreuves, 421 prototypes et 130 tests pour parvenir à ce nouveau standard horloger.

D’allure elle fait très robuste mais sans être massive, cette montre semble être taillée dans l’inox. Son cadran monobloc à toutefois une identité assez épurée, moderne, d’une apparente simplicité qui cache en réalité toute une technicité.

I.N.O.X. et Paracord : duo gagnant pour toutes les circonstances

Comme moi vous réviez d’une montre ultra résistante, prête à affronter toutes les épreuves, qui pourrait faire une chute de 10 mètres ou supporter 2 heures de cycle à 90°C dans un lave-linge ? Victorinox a réalisé cette prouesse technique en créant cette montre à la fois solide et utile.

En effet en s’associant avec la marque scandinave Naimakka, Victorinox a fait entrer la paracorde dans le monde horloger pour la réalisation de son bracelet. Une première. Tissée à la main, cette paracorde est polyvalent est ultra resistante. Bien plus q’un bracelet c’est un objet de survie.

Utilisée à l’origine pour les suspentes de parachutes, la paracorde répond aux exigeantes normes de l’armée américaine. Son point de rupture atteint 250 kg. C’est en réalité une corde en nylon composée d’une gaine extérieure et de 7 brins. Si vous les défilez, ils peuvent se transformer en fil de pêche, remplacer un lacet de chaussure ou former un arc pour allumer un feu. Le bracelet se transforme en autant d’usages que l’imagination le permet et que la situation l’exige.

Enfin fidèle à l’ingéniosité Victorinox, la montre I.N.O.X Paracord est accompagnée d’un bumper transparent amovible qui permet de préserver la montre des rayures, tout en lui conférant une présence distincte. Marqué des 4 points cardinaux, il devient instrument de navigation.

Finalement, la multifonction s’invite jusqu’à son écrin que je trouve magnifique: un coffret antichoc et étanche contenant un bracelet de substitution en caoutchouc.

 

Par

Chef de projet dans une agence digitale travaillant dans l'univers du luxe, il est rapidement attiré par l'horlogerie. Passionné par le web il consacre son temps libre à Watch World Guide. Il adore les montres sous-marines, le vintage et l'histoire des marques.

Leave a Comment