La UR-105M de Urwerk

Home/Montres/Urwerk/La UR-105M de Urwerk
Guynemer Spad Vieux Charles

La marque de Genève présente la UR-105M, un garde-temps inspiré des temps médiévaux avec des matériaux modernes et hautement précis

Un design inspiré du Moyen-Âge

Une épée pour attaquer, un bouclier et une armure complète pour se défendre : tels étaient les équipements des chevaliers au Moyen Âge. Martin Frei, le directeur artistique d’Urwerk, déclare : « Le boîtier de la UR-105M a été conçu telle une armure. Les vis visibles sur la lunette apportent non seulement du cachet à la montre mais maintiennent également l’armure de métal sur le corps en titane. Le boucler protège le mouvement, le coeur de la montre, des agressions extérieures. Pour moi, le parallèle avec l’image chevalière est évidente. L’armure-lunette donne un sentiment d’invincibilité. »

La UR-105M, une précision chirurgicale

La UR-105M est déclinée en deux modèles : l’Iron Knight, avec microbillage et satinage vertical et circulaire, et le Dark Knight, avec microbillage et traitement AlTiN. Une structure orbitale faite en PEEK (PolyEtherEthercetone), un matériau très résistant utilisé en chirurgie, est ultra-léger et assure une précision absolue. La glace en trois dimensions recouvre le cadran de la UR-105M, avec traitement antireflets. Les heures et les minutes sont lisibles avec l’affichage caractéristique de la marque, tandis que la réserve de marche et les secondes s’affichent sur le côté. Le dos du boîtier est consacré au tableau de bord de la montre, également caractéristique de Urwerk. La réserve de marche, les vis de régulation et l’indicateur de changement d’huile sont ainsi sur ce tableau de bord.

Caractéristiques techniques

Boîtier : Titane
Lunette : Acier
Dimensions : 39,50mm x 53mm x 16,65mm
Glace : Saphir avec traitement antireflets
Bracelet : Cuir
Etanchéité : 30m
Mouvement mécanique à remontage manuel
Calibre : UR.5.01
Réserve de Marche : 42 heures
Nombre de rubis : 38

Découvrez aussi :
- La UR-210Y « Black Hawk » de Urwerk
- Le mouvement EMC d’Urwerk

Laisser un commentaire