Corum : Ce que vous vouliez toujours savoir...

Home/Corporate/Corum : Ce que vous vouliez toujours savoir…
Guynemer Spad Vieux Charles

Les 60 dernières années

En 1958, après Corum montre vue top petitavoir acquis de nombreuses années d’expérience dans de différentes maisons horlogères, René Bannwart a fondé sa propre marque d’horloges Corum. Depuis le début, les montres de Bannwart et son oncle Gaston Ries étaient différentes que celles de leur concurrence suisse : Avec son mouvement enchâssé dans un petit tuyau, la Golden Tube, lancée en 1958, présente le précurseur pour la Golden Bridge d’aujourd’hui.

Mais ce n’était qu’en 1976 que la marque horlogère a percé : Le moment où Jean-René Bannwart, fils du fondateur, a joint la manufacture. Il a créé le boîtier dodécagonal pour la Admiral’s Cup et a ajouté le code nautique sur le cadran – une idée qui vaut son pesant d’or !

Aujourd’hui la marque est constituée de trois piliers principaux : La Admiral’s Cup pour les sportifs, la Corum Bridges avec son mouvement linéaire et enfin la Heritage qui unit les montres avec un design extraordinaire.

Voici tout ce qu’il y a à savoir sur l’histoire de la Manufacture Corum – passons maintenant à des faits moins connus :

Fait #1 : Le nom Corum

La raison familiale dérive du mot latin “quorum”, qui signifie le nombre minimum de personnes présentes nécessaire pour valider une décision. Une chose est claire : La Maison veut toujours être différent des autres.

Fait #2 : Le design Corum

Oui, c’est vrai : Le design de la première montre Romulus était le pur hasard ! Le modèle risquait de ne pas être prêt pour Baselworld 1966, il fallait donc réagir. La marque a donc décidé de fabriquer un cadran en or très simple : Le logo remplacé le chiffre 12 et les autres indicateurs ont été gravés sur la lunette. Et voilà : le design convainquait et il est devenu un vrai classique chez Corum.

Fait #3 : Corum et son mouvement baguette

Corum Golden Bridge TourbillonCorum Golden Bridge Rond

En 1977, Corum a commencé à fabriquer un mouvement très différent.
Le perfectionnement de ce mouvement avec un rouage linéaire durait
deux ans et une fois la
Golden Bridge était née, la Maison ne pouvait
produire que 200 pièces par an à cause de sa production très sophistiquée.

Corum logo ti bridgeFait #4 : Le logo de Corum

Une clé dirigée vers le ciel – le logo de la marque – symbolise le décryptage des secrets horlogers, l’inconnu et les innovations continues. Impressionnant : Le logo ne se retrouve pas seulement sur le cadran des montres Corum, mais il fait partie du mouvement lui-même !

Fait #5 : Corum présente le nouveau mouvement baguette

En 2001, une nouvelle innovation de leur mouvement baguette avec remontage linéaire a été présentée. Après quatre ans de développement et de testing, la marque horlogère lance la Golden Bridge Automatique avec son fameux mouvement linéaire. Et puisque cette révolution mérite d’être vue, le haut et le bas du boîtier consistent en verre… il y a même des modèles où les côtés sont fabriqués d’un matériel en verre aussi – quelle belle vue !

Plus de détails :

Le mouvement de la Golden Bridge : http://www.montres-de-luxe.com/Corum-son-fameux-mouvement-Golden-Bridge-devient-automatique_a4550.html

Leur page Instagram avec des photos impressionnantes : https://www.instagram.com/corum_watches

Par

Jeune diplômée de la communication internationale, Ramona profite du Watch Word Guide pour vous faire découvrir les nouveautés de la Haute Horlogerie. Passionnée par les montagnes et la bonne cuisine en Suisse, elle s'intéresse particulièrement aux montres fabriquées dans ce royaume de l'horlogerie.

Leave a Comment