Congrès international de l’horlogerie 2013 : bilan

Home/Événements/Congrès/Congrès international de l’horlogerie 2013 : bilan
Guynemer Spad Vieux Charles

La 21ème édition du Congrès a eu lieu du 13 au 17 mai 2013, à Tokyo. Au programme : révision des normes et des spécifications techniques, le tout dans un esprit de travail et de coopération internationale…

Normes et résistance aux chocs

Les six délégations représentaient des pays moteurs dans la conception, la fabrication et la diffusion historique de l’horlogerie de luxe : France, Chine, Hong Kong, Japon, Royaume-Uni et Suisse. L’objectif de ce Congrès étant de faire avancer les discussions autour de problématiques emblématiques comme la résistance aux chocs et la durabilité des matériaux. Pour le premier point, la norme ISO 1413 – Montres bracelet résistant aux chocs a fait l’objet d’une révision. Les modifications envisagées prévoient de faire subir un troisième choc sur la tête de montre, plus particulièrement sur la couronne. Il est prévu également d’ajouter deux chocs dits de « chute libre », sur la montre complète avec le bracelet.

Pour les matériaux durs, un groupe d’experts suisse a été mandaté dans le cadre d’un projet de spécifications techniques. Soumis aux délégations présentes, le projet a abouti à la finalisation d’exigences en matière de normalisation et d’habillages de montres en matériaux durs.

Un autre comité technique (IEC/TC 35) s’est chargé quant à lui des questions relatives aux piles et batteries, y compris celles intégrées aux montres. Un expert-délégué a été nommé avec pour mission de transmettre les exigences spécifiques des horlogers, lorsqu’une révision de norme survient.

Responsable du sous-comité technique relatif aux pendules et pendulettes, la Chine a présenté un nouveau projet normatif sur le thème de la précision. Un groupe de travail a ainsi été créé pour travailler sur ces questions.

Des avancées et des résolutions

Au terme du Congrès, une douzaine de résolutions ont été adoptées, concluant les travaux réalisés. La majeure partie des décisions ont été prises à l’unanimité, évitant d’éventuelles discussions ou négociations ultérieures.

Par

Rédacteur de métier et contributeur de la première heure de WWG, il à toujours apprécié les belles mécaniques de l'horlogerie et leur histoire.

Leave a Comment