Audemars Piguet : le savoir-faire familial

Home/Corporate/Audemars Piguet : le savoir-faire familial
Guynemer Spad Vieux Charles

L’histoire des frères Jules Audemars, Edward Piguet et de la Haute Horlogerie suisse s’écrit dès le 17 décembre 1875. Retour sur une légende…

audemarspiguhwwg01L’histoire des frères Jules Louis Audemars, Edward Auguste Piguet et de la Haute Horlogerie suisse s’écrit dès le 17 décembre 1875. Les deux amis et anciens camarades de classe, formés très tôt aux métiers de l’horlogerie au sein de leur famille respective, mirent alors en commun leur expertise pour fonder la Manufacture horlogère  » Audemars Piguet & Cie « . Ce n’est réellement qu’en 1882, une année après la fondation de la société, que l’enregistrement administratif eu lieu, auprès de l’Administration de l’office Technique d’Édition et Publicité à Berne. C’est Jules Audemars qui prit les rênes de la compagnie, tandis qu’Edward Piguet s’occupa de la direction commerciale et financière.

C’est au Brassus, dans la vallée de Joux, située dans le sud-ouest du massif du Jura en Suisse que se crée l’idée de réaliser des mécanismes horlogers de précision, qui deviendront la marque de fabrique de la société. En 1875, Jules Audemars a alors 23 ans et s’attèle à la tâche de réaliser des mouvements de montre à gousset à complication, avec l’aide d’Edwars Piguet. Audemars s’attèle alors à la tâche délicate de concevoir et d’imaginer de nouveaux modèles tandis que Piguet, fort de son expertise technique, apporte la touche finale à chacun des produits.

Une croissance rapide

Dèsexpounivparis1889wwg01 le début, la marque Audemars Piguet vise un public exigeant, capable d’apprécier des innovations perpétuelles. Et pour appuyer cette méthode, les 10 premières années firent l’objet d’une personnalisation accrue pour chaque commanditaire, avec une signature particulière sur chaque montre compliquée. Une première collection présente les caractéristiques d’un modèle à quantième perpétuel  avec répétition des minutes, autrement appelé chronographe.

Pour répondre à une demande croissante, et après avoir installé leur succursale à Genève dès 1885, les deux amis continuent de nouer des relations commerciales, notamment à l’Exposition universelle de Paris en 1889. Là, ils exposent au public leurs montres de poche à complications. Grâce à une gamme de produits attrayants et à la réputation très flexible de la marque Audemars Piguet, la réputation et le prestige de la société furent acquis dans le monde entier. C’est bien simple : la renommée et la qualité des produits Audemars Piguet fut telle que la concurrence tenta à plusieurs reprises de reprendre à son compte les brevets et inventions de la marque !

Des innovations remarquées !

En 1892, Audemars Piguet crée l’événement et défraye la chronique, avec la réalisation du plus petit répétiteur à mouvement au monde. En effet, le mécanisme mesure seulement 18 millimètres de diamètre. A partir de 1893, la marque se tourne prioritairement vers la fabrication de montres bracelets. Une question existentielle se pose alors : la couronne de remontoir doit-elle être placée sur le côté droit ou gauche du boîtier ? De 1895 à 1912, Audemars Piguet ne chôme pas et livre 35 montres compliquées à destination de la capitale de l’horlogerie allemande. En 1915, elle présentera également une série de montres à grande complication, qui comprend pas moins de 400 pièces ! Cette série, outre l’indication des heures, des minutes et des secondes, présente également un calendrier perpétuel et un chronographe.

A partir de 1920, un concept de montre de gousset à très grande complication est présenté : 15 complications avec les fonctions de tourbillon, une indication de l’équation, une grande et une petite sonnerie, un quantième perpétuel ainsi qu’une indication du temps sidéral. Et la touche finale : un cadran en émail bleu reproduisant grâce à une coupe du cadran la voûte céleste actuelle au-dessus de Londres. Il faut près de 6 ans de production pour voir apparaître cette merveille à l’époque ! C’est en 1925, quelques années après la mort des fondateurs, qu’une nouvelle montre de gousset, présentée comme « la plus mince du monde » apparait. Elle ne mesure en effet que 1,32 mm ! Ces innovations continueront même après le décès des créateurs originels, grâce à une cette répartition des tâches qui perdure encore aujourd’hui : la famille Audemars prenant en charge les aspects techniques et la famille Piguet les aspects commerciaux.

Lancement d’un produit phare

audempiguroyaloakwwg01C’est en 1972 que la marque Audemars et Piguet lance sa montre emblématique, encore aujourd’hui : la Royal Oak, un modèle sportif haut de gamme en acier. Le succès est au rendez-vous. Ce modèle phare sera équipé, de 1983 à 1986, d’une phase de lune, d’un calendrier lunaire ainsi que d’un calendrier perpétuel. Le trentième anniversaire de la Royal Oak, en 2002, voit la fabrication d’une série limitée à 150 exemplaires. Pour le trentième anniversaire de la Royal Oak, en 2002, Audemars Piguet fabrique une série limitée à 150 exemplaires de la Royal Oak Concept.

Aujourd’hui, Audemars Piguet reste une des marques les plus prestigieuse du monde. Malgré l’énorme succès de la firme, les montres continuent d’être assemblées à la main l’une après l’autre. Tout comme Patek Philippe et Vacheron Constantin, les montres Audemars Piguet sont parmi les meilleurs au monde.

Par

Rédacteur de métier et contributeur de la première heure de WWG, il à toujours apprécié les belles mécaniques de l'horlogerie et leur histoire.

Leave a Comment