Tag-Heuer : au premier plan du marché

Home/Événements/Salons/Tag-Heuer : au premier plan du marché
Guynemer Spad Vieux Charles

Excellente année 2013 pour Tag-Heuer, qui enregistre au salon Baselword un taux de croissance à deux chiffres. La Vice Présidente de la Communication Françoise Bezzola se réjouit d’avoir atteint les sommets d’un marché du luxe qui suscite toujours l’intérêt d’une large communauté d’amateurs.

Une infrastructure prestigieuse

Rien n’était joué d’avance pour Baselworld, le plus important salon de l’horlogerie. Malgré l’intérêt que continue de susciter le marché international de la montre de luxe, la conjoncture incertaine alliée à l’envol du prix des matières premières prédisait une année frileuse. Pourtant, le Baselworld 2013 a su tenir toutes ses promesses. Tag Heuer, la manufacture historique était aux premières loges, c’est le cas de le dire : située dans l’un des meilleurs emplacements de la halle 1 de Baselworld, l’entreprise historique qui fait partie du groupe LVMH depuis 1999 était placée à l’entrée du salon, en face du stand Bulgari.

Une occasion unique de prendre la température vu d’en haut, d’après Françoise Bezzola : “Le nouvel emplacement et le nouveau stand ont amélioré le confort de nos clients. La nouvelle infrastructure rend le salon encore plus prestigieux. Le salon est une plateforme de communication remarquable nous permettant, en quelques jours seulement, de nous adresser à la presse mondiale et de prendre le pouls des différents marchés.”

Finitions et fonctionnalités inédites

Le géant du chronographe (qui a vendu près de 650 000 unités en 2012 ) en a profité pour fêter en grandes pompes les 50 ans de la TAG Heuer Carrera, par le biais de nouvelles finitions et des fonctionnalités inédites. En effet, Tag Heuer présentait cette fois-là une double innovation : le premier chronographe magnétique précis au 100e de seconde ainsi que le concept de premier double tourbillon magnétique de l’histoire. Sans doute la complication la plus connue dans le domaine de la haute horlogerie, le tourbillon est un système mécanique qui régule la fréquence d’oscillation de la montre.

Considérée à tort jusqu’en 2012 comme un “gadget” au seul intérêt ornemental, cette mécanique a largement été réhabilitée au salon Baselworld grâce aux efforts de Tag Heuer en la matière. La présentation du TAG Heuer Carrera Mikrotourbillons a permis de mettre en avant une rapidité et une précision jamais égalée jusqu’alors.

Esprit pionnier, avant-gardisme, imagination

Mais Tag Heuer s’est attaché à aller plus loin, en présentant une toute nouvelle technologie exclusive brevetée. La TAG Heuer Carrera MikroPendulum S reprend à son compte la technologie éprouvée de la TAG Heuer Carrera Mikrotourbillon S, en remplaçant le spiral par 2 Pendulums magnétiques, indiquant l’heure d’un côté et servant au chronométrage de l’autre. La Carrera MikroPendulum S est composée de 454 composants et possède une chaîne oscillante à 12 hertz pour la montre, ainsi qu’une chaîne cadencée à 50 hertz, avec une réserve de marche de 60 minutes pour le chronographe. Le tourbillon du chronographe contrôle quant à lui la mesure des 1/100es de seconde, oscille à 360 000 alternances par heure et effecture 12 rotations par minute.

Cette année, comme les précédentes, a donc permis à Tag Heuer de se maintenir avec talent sur le marché du concept audacieux. Gageons que les amateurs de nouvelles expériences ne devraient donc pas être déçus par le nouveau TAG Heuer Carrera MikroPendulum S

Par

Rédacteur de métier et contributeur de la première heure de WWG, il à toujours apprécié les belles mécaniques de l'horlogerie et leur histoire.

Leave a Comment