Patek-Philippe : la légende au rendez-vous

Home/Événements/Salons/Patek-Philippe : la légende au rendez-vous
Guynemer Spad Vieux Charles

Lors des manifestations du Baselworld 2013, la légendaire manufacture horlogère Patek-Philippe s’est une nouvelle fois distinguée au travers d’une nouvelle collection haut de gamme impressionnante.Une implantation dans le monde entier

Une véritable légende. Voilà comment qualifier au mieux l’expertise canonique de Patek-Philippe en matière de haute horlogerie. A l’approche des 175 ans de la société en 2014, il était impensable pour Thierry Stern, président du conseil d’administration de Patek Philippe, de louper le coche à la manifestation de Bale. “L’exposition de Bâle pour Patek est très importante pour rencontrer les revendeurs”, déclare Thierry Stern, ravi de pouvoir profiter de cette manifestation pour maintenir de bons rapports ceux-ci. “C’est un avantage fantastique de les revoir, et de leur demander comment va le marché.” Implantée dans près de 72 pays, la marque Patek-Philippe possède en effet une forte implantation en Europe (45% du marché) ainsi qu’en Asie, la Chine incluse (33%). Cependant, et malgré cette forte présence à l’international, Patek-Philippe continue de préserver son modèle historique, afin de garantir un modèle d’une incomparable qualité : “Nous sommes un petit producteur, et nous n’avons que 450 revendeurs dans le monde entier.”

Charme classique et nouveau calibre

A l’occasion du salon Baselworld qui s’est tenu récemment à Bâle en Suisse, Patek Philippe a en effet dévoilé plusieurs dizaines de nouveautés, certains attirant l’attention à la fois des collectionneurs du monde entier, comme des amateurs de haute horlogerie. A ce titre, deux nouveaux modèles font la différence : la Calatrava référence 5227, et la 5200 Gondolo “8 Days, Day & Date Indication”, une nouvelle et remarquable complication. L’une et l’autre de ces références peuvent être qualifiées de véritable chef-d’oeuvre de construction, tant par la volonté d’innover que par les services proposées. En effet, la Gondolo dispose de huit jours de réserve de marche, soit un peu plus d’une semaine tout de même. Un large guichet instantané permet l’affichage de la date par aiguille et l’indication du jour, un aspect “très important” pour Thierry Stern qui s’est personnellement investi dans la conception du projet. Le boîtier rectangulaire, qui dissimule un nouveau calibre à remontage manuel doté de composants en silicium, est légèrement cambré pour épouser le poignet, démontrant ainsi le savoir de Patek en matière de finitions design. La grande réserve de marche constitue ainsi une alternative aux mouvements automatiques, aussi bien pour les collectionneurs que pour les amateurs de remontage manuel, qui peuvent ainsi oublier leur montre durant huit jours. Autre nouveauté remarquée, grâce à son charme classique et intemporel, la Calatrava 5227. Si rien ne peut différencier à première vue cette référence du modèle Calvatra classique, , on remarque de plus près des disparités : le fond est doté d’un couvercle à charnière, qui s’ouvre par un petit geste du doigt. Ajouté à cela, la forme arrondie du boîtier, disponible en or jaune, gris ou rose, à porter sur un bracelet en alligator.

La satisfaction des clients

Pour l’année prochaine, Patek-Philippe prévoit déjà de rénover son stand et d’accueillir les visiteurs sous un jour nouveau : “J’ai pensé que ce serait une bonne idée de rénover le stand pour l’année prochaine”, confirme Thierry Stern, qui souhaite inclure la promotion de l’événement dans un projet global : “L’important au delà d’une nouvelle présentation, est d’inclure des nouveautés qui coïncident avec une approche toujours renouvelée. C’est cela que recherchent les détaillants.”

Par

Rédacteur de métier et contributeur de la première heure de WWG, il à toujours apprécié les belles mécaniques de l'horlogerie et leur histoire.

Leave a Comment