Breitling Chronomat Airborne : les 30 ans d'une montre déjà icône

Home/Baselworld/Baselworld 2014/Breitling Chronomat Airborne : les 30 ans d’une montre déjà icône
Guynemer Spad Vieux Charles

Pour fêter les 30 ans de son best-seller, Breitling lance une série spéciale à l’image des Frecce Tricolori, le Chronomat Airborne. Un chronographe au look technique et professionnel qui est devenu une référence parmi les instruments pour les pilotes.

Le chronographe des pilotes.

Lorsque Willy Breitling revend sa firme à Ernest Schneider au début des années 80′, ce dernier apprend que les Frecce Tricolori, la patrouille d’acrobatie aérienne de l’armée italienne, lancent un appel d’offre pour réaliser leur montre officielle. Ernest Schneider décide alors de créer un nouveau chronographe d’aviation, le Chronomat, répondant aux besoins et exigences des pilotes : robustesse, cornes profilées, lisibilité du cadran, ergonomie des poussoirs et de la couronne. En travaillant en étroite collaboration avec la patrouille, Breitling développe alors un chronographe ultra-fonctionnel, avant-gardiste et élégant qui séduira tous les as du ciel italiens. La montre officielle des Frecce Tricolori est lancée en 1983.

La Chronomat devient alors tout le symbole de la perfection et la vocation de la marque. Ernest Schneider choisit alors d’en faire un modèle phare, porte-drapeau de l’esprit Breitling. En trois décennies ce chronographe s’est imposé comme un grand classique malgré les quelques retouches esthétiques subtiles qu’il a subit au court du temps. Aujourd’hui encore la Breitling Chronomat Airborne représente véritablement la performance, à l’exploit et au dépassement de soi.

La série spéciale Chronomat Airborne

Pour célébrer le 30e anniversaire de son best-seller, Breitling a réalisé une série spéciale renouant avec l’esprit et le design du chronographe d’origine des Frecce Tricolori, la patrouille d’acrobatie aérienne de l’armée italienne.

Le Chronomat Airborne est ainsi un chronographe au look très technique et racé. Un véritable instrument professionnel qui permet, grâce à sa lunette tournante équipe de 4 cavaliers en relief, de décompter les temps de vols très facilement même avec des gants. Son boîtier robuste en acier est doté de finitions polies et sur son dos est gravé la silhouette d’un magnifique Aermacchi, l’un des dix avions de la patrouille italienne, ainsi que l’inscription «Edition Spéciale 30e Anniversaire». Son boîtier est disponible en deux tailles, 41 et 44mm. Son cadran quand à lui est proposé en deux versions : noir avec compteurs argent et argent avec compteurs noirs.

Le Chronomat Airborne embarque un Calibre Breitling 01 à remontage automatique et certifié par le COSC  (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres) comme toutes les mouvements Breitling.

Enfin en accord avec sa vocation aéronautique, le Chronomat Airborne est monté sur un bracelet ultrarésistant en tissu noir de type militaire, avec boucle déployante.

 

Caractéristiques techniques de la Breitling Chronomat Airborne

Références : AB01154G/BD13/101W/A20D.1 et AB01154G/G786/101W/A20D.1
Mouvement : Mécanique à remontage automatique, calibre manufacture Breitling 01 officiellement certifié chronomètre COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres)
Réserve de marche : 70 heures
Complications : Chronographe, Date, Petite seconde
Boîtier : en acier
Diamètre : 41 et 44mm
Étanchéité : 500M
Fond : fond frappé avec couvercle
Glace : saphir bombée, antireflet double face
Cadran : noir Onyx avec compteurs argenté. Totalisateurs 30 minutes et 12 heures. Calendrier.
Bracelet : Bracelet Military en tissu avec boucle déployante.

Découvrez aussi :
L’histoire de la marque Breitling
La Breitling Super Avenger Military : une montre d’élite
Breitling propose une édition limitée de son modèle phare : la Navitimer 01 Panamerican

 

Par

Chef de projet dans une agence digitale travaillant dans l'univers du luxe, il est rapidement attiré par l'horlogerie. Passionné par le web il consacre son temps libre à Watch World Guide. Il adore les montres sous-marines, le vintage et l'histoire des marques.

Leave a Comment